Accueil Science Covid-19, quand les scientifiques redonnent espoir au monde grâce à un nouveau vaccin

Covid-19, quand les scientifiques redonnent espoir au monde grâce à un nouveau vaccin

par HumanRessources

Covid-19, quand les scientifiques redonnent espoir au monde grâce à un nouveau vaccin

Comme toujours, la science arrive à trouver des solutions face aux menaces qui pèsent sur la planète. Récemment, et même aujourd’hui, dans certains pays la pandémie de Covid-19 continue à faire des ravages. Jusqu’à maintenant, il n’y a pas encore de remède contre le Covid-19. Heureusement que du côté de la science, un vaccin a été conçu en seulement quelques heures.

Du jamais vu

Apparemment la fin de l’année 2020 s’annonce bien avec la découverte d’un remède contre le Coronavirus. Le 9 novembre dernier, à 6h45 précisément, les laboratoires Pfiezr et BioNTech a annoncé la découverte d’un vaccin efficace contre le Covid-19. Le vaccin a en effet un taux d’efficacité de plus de 90%. En seulement quelques minutes, la nouvelle s’est répandue dans le monde entier. Redonnant ainsi espoir au reste du monde. Il aura juste fallu au scientifique allemand Ugur Sahin quelques heures pour élaborer ce remède. Un week-end lui a suffi afin d’élaborer et concevoir un vaccin contre le Coronavirus. C’est du jamais vu ! Aucun vaccin n’a été conçu à une telle vitesse depuis que le monde a existé. De plus, il s’agit d’un virus qui a anéanti l’économie mondiale et la situation sanitaire de tous les pays du monde.

Une autorisation d’urgence

Mais pourquoi cette percée soudaine ? Il n’y a pas d’autres explications que la technologie ARN. Alors comment ça fonctionne ? Il s’agit de brins d’instructions génétiques injectés dans nos cellules afin de leur faire produire des antigènes spécifiques au Covid-19. Les protéines produites vont être directement apportées à notre système immunitaire qui va, en effet, produire des anticorps. Ces laboratoires ont alors pu avancer rapidement parce qu’ils n’avaient besoin que de la séquence génétique du coronavirus pour pouvoir faire un vaccin.

En effet, les États-Unis ont donné leur accord quant à l’autorisation du vaccin. En moins de 24 heures, une campagne massive de vaccination a alors été ouverte, dont la première injection a été promise à Donald Trump. L’Agence américaine des médicaments, sous la pression du chef de l’État, a tout de suite donné son accord au remède. Les États-Unis sont alors devenus le sixième pays à avoir donné leur approbation au vaccin contre le Covid-19. Les cinq premiers pays sont le Royaume-Uni, le Canada, Bahreïn, l’Arabie Saoudite et le Mexique. On attend toujours l’avis de l’Agence européenne du médicament d’ici la fin d’année.

Et après le vaccin, que se passera-t-il ?

Enfin un remède contre le Covid-19… il était temps. Le vaccin conçu par le scientifique Allemand Ugur Sahin ne fait que donner de l’espoir au monde entier. Une vague d’espoir inédite pour cette année, étant donné que le SARS-CoV-2 a bouleversé l’économie mondiale. Il a aussi plongé le monde dans une crise sanitaire sans précèdent. Mais quel avenir nous attend après le vaccin ?

Pour le cas de la France, elle a acheté précisément 200 millions de doses de vaccin. Mais pourquoi en acheter une telle quantité ? La France en a-t-elle commandé un peu trop ?Peut-être qui oui, peut-être que non. Elle a ses raisons, les voici :

Pour prévoir large

Oui, 200 millions de vaccins pour seulement 67 millions d’habitants, c’est quand même exagéré. Par ailleurs, seulement 53% des personnes interrogées prévoient de se faire vacciner. Pour l’heure, il ne s’agit que d’une précommande. Mais l’objectif est de ne pas se confronter à une rupture de stock et d’éviter de se retrouver face à un stock très faible.

Pour éviter la catastrophe de la première vague

La France a dû se confronter à un fiasco lors de la première vague de la pandémie. Elle a en effet reçu certaines critiques. C’est pour éviter ce fiasco que l’État a décidé de faire une précommande de 200 millions de doses de vaccin.