Accueil Economie Chine, une reprise de l’économie après la pandémie

Chine, une reprise de l’économie après la pandémie

par HumanRessources
Chine, une reprise de l’économie après la pandémie

Actuellement en Chine, il parait que le Coronavirus est maîtrisé. Les activités commerciales commencent donc à reprendre. Au troisième trimestre, la chine enregistre une hausse de 4,9% de son Produit intérieur brut contre 3,2% au printemps. L’économie de la deuxième puissance reprend alors son cours.

La reprise s’accélère en Chine

Alors que l’Europe se confronte à une deuxième vague de Civid-19, la Chine commence à reprendre son économie d’avant la pandémie. En effet, selon le Bureau National des Statistiques, une hausse de 4,9% sur le PIB annuel est enregistrée au troisième trimestre. Pour les économistes, on est encore loin de la prévision. Mais on peut déjà confirmer que la Chine a retrouvé son niveau d’avant avec une augmentation de 0,7% de son PIB depuis janvier.

À cause du Covid-19, l’économie chinoise s’est effondrée de plus de 6%. Mais au printemps, le géant asiatique a pris des mesures qui lui ont permis de sortir la tête de l’eau avec une hausse de 3,2%. Ces mesures consistaient à freiner la pandémie et à reprendre la production industrielle. De son côté, Pekin avait comme objectif de stimuler son économie de façon ciblée. Les dépenses d’investissements en infrastructures et la reprise des activités industrielles ont permis à l’économie chinoise de reprendre son cours d’avant.

Une hausse sur les ventes de détail

En Chine, la vente des détails est en hausse. Selon Julian Evans-Pritchard, la reprise de l’économie chinoise ne dépend principalement plus des mesures de relance obtenues grâce à l’investissement. Durant les trois derniers mois, le secteur industriel et la construction ont amplifié l’accélération de la reprise économique du pays. On a alors constaté une hausse de 6%. Par ailleurs, les ventes de masques et de matériels médicaux ont également favorisé et boosté les exportations chinoises. Mais ce qui est surtout favorable à la situation économique chinoise c’est l’amélioration de la croissance du secteur des services. En effet les 1,9% du deuxième trimestre ont augmenté et ont atteint 4,3% au troisième.

En basant sur les données du mois de septembre dernier, on peut en déduire que la Chine reprend son économie et a retrouvé son cours. Les ventes de détails ont également connu une hausse de plus de 3%. Ce qui signifie que les consommations ménagères se redressent.

Les pertes à récompenser

Si la Chine est le premier pays à entrer dans la crise, elle est aussi le premier à pouvoir s’en sortir. Selon le FMI (Fonds Monétaire International), l’économie mondiale devrait connaitre la pire récession jamais enregistrée depuis 1930. Même si la Chine a connu une croissance de 1,9% pour cette année, le manque à gagner est alors de taille. En 2019, une croissance économique de 6,1% a été enregistrée. Pour cette année, le PIB chinois aurait dû atteindre les 75 400 milliards de yuans. Mais à cause de la pandémie, les neuf premiers moins n’ont donné qu’un niveau d’activité de 3 600 milliards de yuans en dessous de son potentiel.

Même si la pandémie a influencé l’économie mondiale en seulement quelques mois, la Chine, deuxième puissance économique mondiale, a su reprendre ses activités commerciales et son économie. Elle est même le premier pays à s’en sortir de cette crise internationale.

Articles similaires